LES FAITS

Quels sont les effets du cannabis?

Le cannabis se consomme généralement par inhalation ou ingestion. L’inhalation provoque une euphorie plus rapide (en quelques minutes) qui dure d’une à trois heures, mais comme avec les cigarettes, cette inhalation peut endommager les poumons avec le temps. La consommation d’aliments avec du cannabis entraîne une euphorie retardée (habituellement après une heure), mais qui peut durer un peu plus longtemps (jusqu’à quatre heures).

Une fois le cannabis consommé (généralement par inhalation), le THC est absorbé dans la circulation sanguine et atteint le cerveau. Il se lie alors à des récepteurs spécifiques, appelés récepteurs cannabinoïdes. Cette liaison dans le cerveau est à l’origine de l’euphorie et des effets ressentis par le consommateur. Ces récepteurs subissent avec le temps des modifications attribuables à une consommation régulière de cannabis.

Le THC est stocké dans les cellules adipeuses. Son élimination complète de l’organisme prend beaucoup de temps. Aussi, comme la quantité de tissus adipeux est généralement plus importante chez les femmes que chez les hommes, ces dernières mettent plus de temps à se débarrasser du THC.

La demi-vie de ce composé dans l’organisme (c.-à-d., le temps nécessaire pour éliminer la moitié de la quantité absorbée) est estimée à sept jours. Il est possible que plusieurs demi-vies doivent s’écouler pour que la totalité du THC soit éliminée de l’organisme. Chez les consommateurs habituels, cela veut dire que même si les effets psychotropes (qui altèrent l’esprit, l’humeur ou les processus mentaux) peuvent ne plus être ressentis, un résultat positif à un test de dépistage de drogues peut malgré tout être obtenu longtemps après que le cannabis a été consommé et que ses effets se sont estompés. Cela pourrait s’avérer pertinent si vous êtes tenu, dans le cadre de votre travail, de ne pas toucher aux drogues ou si vous traversez des frontières comme la frontière canado-américaine.